Routine bio et naturels ou l’art de prendre soin de soi et du monde


Beauté / jeudi, novembre 22nd, 2018

Tout commença par une décision …

Lorsque mon cher époux et moi avons emménagé ensemble, il m’a imposé une condition. Une seule.

Il voulait manger bio.

J’ai accepté sa requête car j’ai compris que ça lui tenait à cœur. Nous avons donc mis en place une certaine routine.
Le bio peut être un peu déroutant au départ, mais une fois passée  la période d’adaptation, on redécouvre le vrai gout des choses. J’ai  découvert des repas et des aliments dont je ne connaissais ni le nom, ni l’existence.(tels que les carottes de couleurs, les pommes de terre violettes, le patidou, le patisson, les petits soja, les galettes avoine/ azuki, les graines germées… bref la liste est longue)

Lors de notre période de transition, nous avions pour habitude de faire nos courses à Auchan notamment  pour acheter nos produits d’hygiène et d’entretien.
Je vais donc pour acheter un shampooing,  de la marque Timotei  si je me souviens bien. Un geste on ne peut plus banale n’est ce pas?
Je commence à lire le descriptif du shampooing et je remarque  sur le flacon une annotation qui m’interpelle. « Sans paraben, sans silicone ».

A ce moment là, dans ma tête ça s’est passé un peu comme ça : * flash back*

 

Oh cool! il n’y a pas de paraben ni de silicone.
Heu…Mais quesako les parabens, le silicone (comme les implants en silicone)?
N’est il pas normal que ces produits ne figurent pas dans nos shampooings?
Apparemment non car ils mettent en avant (une méthode de marketing pour nous attirer dans leurs filets sans doutes) , que la composition de leur shampooing n’en contenait pas.
Si ces substances ne figurent pas dans ce nettoyant capillaire, cela veut dire qu’elles sont nocives non?
Donc ça signifie que les shampoings qui ne le précise pas en contiennent.

J’étais perdue. Qu’est ce que c’était que cette histoire??!! Je devais en savoir plus.

Mais dans un premier temps, le temps de mes recherches, je me suis tournée vers des entreprises qui prônaient le naturel. Je me suis tournée vers les cosmétiques Yves rocher.
ET  puis j’ai fait une découverte qui changea ma vision de la chose. Il s’agit de ce livre :

Ce livre a vraiment fait écho aux convictions qui commençaient à naitre en moi.
Lorsque je l’ai lu , je me suis sentie en adéquation avec les informations que je trouvais.
Je suis passé par plusieurs étapes, ma prise de conscience ne fut pas de tout repos. Mais j’avais mis le doigt sur une façon de penser qui me ressemblait davantage.

Au départ, J’étais en colère. En colère  de comprendre qu’on se moquait de nous et que notre santé tout comme l’environnement était le cadet de leur soucis. Effectivement, les produits que je consommais contenaient des substances loin d’être irréprochables. On parle quand même d’agent potentiellement cancérigène, d’agent chimique capable d’interférer sur le système hormonal d’un organisme(perturbateurs endocriniens), de détergents et j’en passe des meilleurs !!! Si j’avais eu connaissance de ces informations , il est évident que je n’aurais jamais acheté ces articles.
J’avais donné ma confiance, et on m’avait trahi.

Ensuite, je me suis sentie impuissante et démotivée. J’étais vraiment écœurée de tout ça. Mais je ne savais pas quoi faire pour me sortir de cette situation.
Heureusement, cette impression fut de courte durée. Car Julien Kaibeck nous offre de sacré outils pour débusquer ces substances que nous ne souhaitons pas côtoyer.
Tout d’abord il nous explique en détail ce que sont ces substances et qu’elles sont leur effets.
Ce que j’ai appris me donnait froid dans le dos. J’étais loin d’imaginer qu’utiliser mon shampooing, dégradait l’environnement et perturbait l’écosystème par exemple.

Julien nous apprend à lire une étiquette de composition d’un article (liste INCI) et cela nous permet de détecter les ingrédients suspects d’un rapide coup d’œil.

J’avais vraiment l’impression de reprendre le contrôle.

Je ne pourrais pas entrer dans les détails car il n’est pas intéressant que je recopie bêtement les recherches d’une autre personne. Mais je vous glisserais en dessous tous les éléments si vous souhaitez en savoir plus.

J’ai donc découvert ce qu’était le green washing (Le greenwashing (éco-blanchiment) est une méthode de marketing consistant à communiquer auprès du public en utilisant l’argument écologique. Le but du greenwashing étant de se donner une image éco-responsable, assez éloignée de la réalité… La pratique du greenwashing est trompeuse et peut-être assimilé à de la publicité mensongère).

Bizarrement, la première marque à laquelle j’ai pensé est Yves rocher. Effectivement, lorsque j’ai commencé à analyser la compo de ses produits, ce n’était vraiment pas joli joli.

(Yves rocher Green Washing).

Julien nous donne également quelques conseils pour adopter une cosmétique plus naturelle. Ses conseils m’ont vraiment été précieux et  ont radicalement changés mon point vue.

J’en ai conclus que puisque je prenais soin de l’intérieur de mon corps, je me devais de prendre soin de l’extérieur avec la même assiduité.
J’ai donc fait à ma sauce et vais vous récapituler les produits et méthodes que j’utilise.

 

 

La partie soin

Ma routine beauté ne comporte que quelques produits choisis avec soin et c’est bien suffisant.

Le gel nettoyant de la marque Jonzac

Je suis une inconditionnelle de la marque Jonzac.
Le gel dermo nettoyant a une texture très agréable et  ne mousse pas. Ma peau sensible la supporte très bien.
Petit + : Ce produit  est sans savon. Il n’assèche pas la peau  car il respecte le film hydrolipidique naturel.

La composition de cet article est clean, rien à redire de ce côté là.
Au niveau du tarif, il doit se situer aux alentours des 8€. Mais pour ma part, il me fait bien 6/8 mois minimum. Une simple noisette suffit pour nettoyer le visage.

Gommage, Toujours de la marque Jonzac.

Pour moi c’est un indispensable. j’adore me gommer la peau pour faire table rase et repartir sur de bonnes bases.
Je l’utilise toutes les deux semaines (car je suis tête en l’air, mais une fois par semaine ça passe).
J’ai par le passé, eu le malheur d’acheter des gommages assez abrasifs… ma peau n’aimait pas du tout ce que je lui faisait subir et me le faisait savoir. (Alors non elle ne me  parle pas mais les messages qu’elle me fait passer sont on ne peut plus clair, je vous l’assure !!!)

Heureusement, Tout cela est derrière moi maintenant.

Les billes contenues dans ce gommage sont si fines et si délicates que j’ai l’impression de m’offrir un soin massant du visage.
Petit + : Ces billes sont naturelles et créées à  partir de silice et de jojoba, contrairement au gommage conventionnels dont les billes plastiques polluent nos sols et nos eaux.( plus d’infos en bas)

Contour des yeux

Le contour des yeux est une partie très fine et donc assez fragile. Elle nécessite un soin tout particulier.

Mon contour des yeux de la marque Oolution est une petite merveille qui sait parfaitement s’acquitter de cette tâche. Je dois cette trouvaille à la biotyfull box.
La crème est très fine et pénètre rapidement sans laisser de dépôt gras.

Quelques vertus sont attribuer à ce produit :

  • Anti-cernes
  • Anti-poches
  • Anti-rides
  • Lissant
  • Antioxydant

Pour ma part, je note surtout l’action lissante et une réduction des cernes. N’ayant pas de rides ni de poches, je ne peux pas valider les autres points.

Crème Hydratante

Cette crème est vraiment ma chouchoute. Je ne peux pas m’en passer.Je ne peux et ne veux pas non plus la remplacer.

Elle pénètre facilement la peau et assure une hydratation tout au long de la journée sans laisser de film gras (vous l’aurez compris c’est ma hantise).

Petit + : c’est une bonne base de teint.
Efficace et un peu chère, (approximativement 13€ il me semble) c’est Weleda que je préfère.

Baume à lèvres

Il s’agit d’un simple baume à lèvre. Il hydrate juste ce qu’il faut et la composition est soft.

Ces produits sont disponibles sur mademoiselle bio,  Oolution, Aroma zone (pour le baume)

La partie maquillage

Tout comme mes soins,  je ne dispose pas de placards débordant de maquillage en tout genre. Je dois une fidélité sans borne à certains produits et pour d’autre je cherche encore.

Eye Liner Boho Green

Ce liner bio rempli vraiment sa fonction avec brio. L’embout est fin et  permet un tracé précis. Je le trouve ergonomique et facile d’utilisation.
Quant à La couleur (noire pour ma part) , elle est vraiment intense. Rien à redire de ce côté là.

Petit + (gros + en fait) cet article est vegan. Ce qui n’est pas pour me déplaire et qui en fait un indétrônable de ma trousse de maquillage.

Voici la liste des articles vegan de boho green. (Quels sont les produits vegan de la marque Boho green)

Mascara Lavera

Ce que j’apprécie dans ce mascara c’est l’intensité et la pigmentation offertes par ce produit.
En  revanche, en ce qui concerne l’effet « définition maximale et effet allongeant » , je ne suis pas convaincue.

Pour ma part , c’est amplement suffisant  car j’aime le côté effet naturel. (qui plus est, j’applique régulièrement de l’huile de ricin sur mes cils donc ils ont tendance  à être plus épais et plus long que d’ordinaire)
Mais si vous affectionnez les mascara qui vous promettent de toucher le ciel avec la pointe de vos cils, passez votre chemin.

Petit bémol  : Il est noté que cet article est vegan mais ce n’est pas totalement le cas car on peut noté que de la cire d’abeille est présente dans la composition. Dommage car c’était presque un sans faute. Je viens d’envoyer un avis au site mademoiselle bio pour en savoir plus sur ce point.

Rouge à lèvres Boho

Je ne mets pas souvent de rouge à lèvres . Mais quand j’en mets, j’aime que ça se voit. Je ne suis pas vraiment fan du nude.

Ce rouge à lèvres mat me permet de rehausser la couleur naturelle de mes lèvres. J’aime beaucoup l’effet obtenu. Ma couleur est la n° 104. Il a l’air sec au premier abord mais il n’en est rien. Il ne déshydrate pas du tout mes lèvres et tient plusieurs heures.

 

 

Palette couleur caramel

Cette palette c’est un peu comme le saint graal. J’ai testé certaines ombres à paupières boho mais je n’étais pas du tout convaincue par la tenue des couleurs. J’étais donc un peu anxieuse mais aussi très excitée à l’idée de tester ce petit bijoux.

Et c’est donc totalement conquise que je vais vous chanter les louanges de cette palette.
Les couleurs qui composent la palette sont vraiment variées et s’adaptent à mes humeurs et à mes tenues. Elles sont bien pigmentés et tiennent  tout au long de la journée.

Petit + : la composition est top et j’adhère totalement au  point de vue de la marque notamment sur l’aspect biologique, écologique et éthique de leurs produits.
Cette palette remplie tous les critères que j’en attendais.

Fond de teint

Je n’utilise pas de fond de teint mais uniquement de la poudre libre de la marque neobio que j’ai acheté en magasin bio. Je l’utilise trop peu pour vous en parler en détail.

La partie démaquillage

Pour cette partie, j’ai deux méthodes. La première, je me démaquille à l’huile d’amande douce. Le concept peut surprendre mais cette technique est vraiment très efficace. Je verse un peu d’huile sur mes mains préalablement lavées au savon et me masse doucement le visage. Aucun maquillage ne résiste. (Je ressemble d’ailleurs à un joli panda quand  cette étape est terminée et ça me fait souvent rire.) Puis je me rince le visage avec mon gel nettoyant Jonzac cité au dessus. Cette technique est zéro déchet et c’est celle qui je préfère.

Et pour les soirs où je suis plus fatiguée, je remplace la partie huile par un coton lavable et de l’eau micellaire. (celle de monsieur). Tout aussi efficace. Je reprends ensuite l’étape du gel nettoyant.

Bilan :

Qu’est ce que le bio nous a réellement apporté?

Pour mon mari, Les produits bio lui ont permis de contrôler son psoriasis. Si, si je vous le jure.

Là où son médecin lui prescrivait un gel douche nettoyant violet fluo à la compo inconnue à chaque crise ( et oui ce problème de peau agisssait un peu comme un boomerang, il partait et revenait de plus belle), nous avons réussi grâce à quelques ingrédients et beaucoup de tests à le gérer le plus naturellement possible. ( je vous mets en dessous les articles utilisés, il s’agit uniquement d’eau micellaire  type eau de jonzac et de huile « déboutonnez moi » de la marque indemne, ( le savon d’alep est également très bien accepté par sa peau).

Lotion déboutonnez moi indemne
Eau micellaire Eau Jonzac

Je me souviens l’avoir vu le visage plein de plaques rouges et énervé de devoir se rendre à nouveau au travail dans cet état. Il faut dire que les gens ont vite fait de critiquer ce qu’ils ne comprennent pas. Cela a vraiment été pour lui un gros soulagement de trouver une solution à ce problème.

Pour ma part, Entre la peau que j’avais au point de départ c’est à dire vraiment le point 0 (pas de bio, junk food à gogo…) et aujourd’hui  c’est vraiment le jour et la nuit. A l’époque, ma joue droite et mon front étaient criblés de boutons. A ce jour, ces parties de mon visage sont lisses comme une peau de pêche. Absolument rien à voir.

Mes cheveux , eux aussi ont bénéficié d’un level up et sont maintenant plus beaux, plus forts et plus brillants que jamais. Fini les masques réparateur à foison et les rendez vous régulier chez le coiffeur pour couper mes pointes desséchées. J’ai vraiment gagné sur les deux tableaux. Ils sont plus beaux et me demandent moins de temps d’entretien , que demander de plus?

Puisque toute cette aventure a commencé avec un shampooing , je vous propose de conclure avec un shampooing .

J’utilise actuellement ce produit de Lavera dont je suis plus que satisfaite. L’odeur d’orange et de thé vert rappelle subtilement noël, un régal. Il lave les cheveux avec douceur et mousse bien.
Petit bonus : Il n’emmêle pas les cheveux.

La conclusion des conclusions :

Je ne peux que vous recommander vivement les produits que je vous ai présenté car il m’a fallu faire bon nombre d’expériences pour trouver ces pépites. Mais je vous conseille également de vous faire votre  opinion selon vos critères et de faire vos propres tests et recherches. Car ce qui fonctionne pour moi ne vous ira peut être pas.

De mon point de vue , ce type de produit est ce qui se rapproche le plus d’un  » produit de luxe ». Loin des Yves saint Laurent, Chanel et autre Dior … au prix exorbitant , à l’éthique plus que discutable et à la composition alarmante, ces marques qui relèvent le défi d’allier des soins et cosmétiques respectant l’environnement, les animaux et une composition plus saine et naturelle méritent tout notre soutien.

Prenez soin de vous…

AG

Liens utiles :
Qu’est ce que les parabens?
Qu’est ce qu’un perturbateur endocrinien?
La slow cosmétique : Ce site regroupe entre autre bon nombre de marques respectant les normes et critères de l’association.
Où acheter le livre Slow cosmétique le guide visuel
Gommages exfoliants: les microbilles des cosmétiques nuisent à l’environnement
Site officiel couleur caramel
Site officiel Boho

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *