Snood point étoile au crochet – Snood Torsadé au tricot


Tricot / vendredi, novembre 2nd, 2018

Je me suis mise au tricot en aout 2016. Et pourtant je peux vous assurer que rien ne m’y prédisposais.
Bien sûr, je connaissais déjà l’existence de cet art. Mais, je dois bien reconnaitre que ma première expérience fut un vrai fiasco. A l’époque, Je devais avoir une dizaine d’années, une amie m’avait mis entre les mains de la laine et des aiguilles. Je me suis tellement énervée sur mon projet, que dans un accès de colère j’ai littéralement plié les aiguilles de mon amie. Je m’en suis beaucoup voulu et j’ai arrêté là les expériences dans ce domaine.
Enfin, c’est ce que je croyais…

Nous sommes donc un beau jour d’août 2016. Je me promenais sans but particulier dans un centre commercial. J’avais du temps à perdre.
Je me rendis au rayon librairie et feuilletais à tout hasard quelques magazines lorsque mon regard fut attiré par un livre de patrons de tricot. Je trouvais les pulls sur la couverture vraiment beaux et tellement dans l’air du temps. Je n’arrivais plus à détacher mon regard de ce livre.

Impossible de sortir sans avoir acheter cette revue. Lorsque j’ai commencé à le lire, j’ai compris que Le tricot était comme une langue étrangère. Il me fallait les bases et la traduction.
J’ai mené quelques recherches, suis allée m’acheter des aiguilles en bois de taille 5.5 et une pelote de laine couleur brique de chez Bergère de France. J’ai appris le point de mousse et j’ai créé mon premier Head band.
Un nouveau monde s’ouvrait à moi. Depuis ce jour, je n’ai plus lâché mes aiguilles…

Un soir, alors que je me promenais sur Pinterest, je suis tombée sur ce modèle :

Le blog original est : http://tinashandicraft.blogspot.com/2015/12/scarves.html?m=1
J’ai eu le coup de foudre immédiatement.
Malheureusement, je ne sais pas crocheter , j’en ai donc parlé à mon amie (celle à qui j’ai cassé les aiguilles et qui rigole bien de me voir aujourd’hui tant passionnée par le tricot) et elle m’annonce que sa mère se ferait un plaisir me le faire.
Ni une, ni deux je saute sur l’occasion et part à la recherche de la laine parfaite.
Je ne tarde pas à me voir vite affublé d’un magnifique snood bleu nuit. Quelle merveille !!
Je vous laisse juger par vous-même…

 

 

Seulement voilà, lorsque j’ai voulu la rémunérer pour son travail, la maman de mon amie a catégoriquement refusé.
J’ai donc décidé de la remercier en lui faisant moi aussi un Snood. Elle adore les torsades mais ne sait pas les faire. Le deal était conclu.
Après quelques recherches, je suis tombée sur ce sublime modèle de Charlov.
Snood multi-torsades vert (qui pique les yeux)

Elle le souhaitait dans un coloris jaune moutarde.
Je me suis mise à la tâche et Peu de temps après, il prenait vie.

Je n’ai pas encore pu lui offrir car je devais le bloquer. Mais ça ne saurait tarder.
J’ai utilisé trois pelotes me semble-t-il de la marque Phildar. Il s’agit du fil rapido en coloris girafe.

J’ai beaucoup aimé « ce troc de compétences » et me dis que ce type de procédé humanise vraiment les échanges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *