Les mitaines de printemps


Tricot / samedi, février 16th, 2019

S’il y a bien une pièce que j’aime par dessus tout dans le tricot c’est… La mitaine. Incontestablement.

Ces petites choses sont des alliées très appréciées à l’automne et au printemps. Mes deux saisons préférées.

Coïncidence? je ne crois pas.

1) Les mitaines au point ogive de July pouce version 2

Je vous avais présenté sur mon blog, il y a quelques temps un tuto de ces petits merveilles inspirées par Julypouce.
La première version était pour une amie.
J’ai d’ailleurs été ravie d’apprendre récemment qu’elle aimait encore les mettre. 🙂

Ayant encore un reste de cette sublime laine Bergère de France coloris dragée (utilisée dernièrement pour faire des chaussons de bébé) dont je suis dingue ,  je me suis dis qu’il était temps que je m’en fasse une paire pour le printemps à venir.

Oui je sais que je suis un peu avance et que le printemps n’a pas encore pointé le bout de son nez, mais avouez que de tricoter au printemps pour le printemps c’est un peu juste niveau timing. J’ai donc (pour une fois) décidé de m’y prendre à l’avance.

Contrairement à la fois précédente, j’ai un peu modifié le patron notamment pour  y incorporer les pouces.

C’est parti … 🙂

Mitaines dentelles roses

Le matériel :

Moins d’une pelote de laine de votre choix si possible en taille 3,5 à 4.
Deux paires d’aiguilles adaptées à votre laine (ou bien trois aiguilles de la même taille)
Dans mon cas j’ai deux paires d’aiguilles en 3,5mm

Le patron :

Si vous n’avez que 3 aiguilles de même taille , commencez par tricoter le pouce puis mettez en attente. Sinon suivre le patron comme ci dessous

Montez 48 mailles.

Faire un rang de point mousse
Puis 6 rangs de côtés 2/2 (vous commencez toujours par 2 mailles endroits car vous finissez toujours par 2 mailles envers).
A nouveau, tricotez 1 rang de point mousse mais en y incorporant trois augmentations (pour ma part vers le milieu)
Reproduire une fois le point Ogive (qui se dessine sur 8 rangs). Voir ici : Description point Ogive.

On en vient ensuite au pouce.
Montez 12 mailles et tricotez 9 rangs de jersey
J’ai ensuite appliqué les explications de July pouce (voir video :Monter des pouces)

Pour monter ce pouce nous ferons un rang au point endroit puis un autre rang au point envers.
On constate que le point Ogive se dessine malgré tout, nous allons donc ensuite reprendre notre point Ogive mais exceptionnellement nous n’allons pas faire les 8 rangs classiques.

Nous ferons les rangs 1,2, 5,6 et enfin 7,8.

Ni vu ni connu le pouce est placé et la symétrie du point est intacte.

On reproduit ensuite à nouveau deux fois  le point Ogive. (On en aura 4 en tout)

Enfin on termine par : un rang de point mousse avec trois diminutions.
Un rang de point envers et 14 rangs de côtes 2/2.

 

Il ne reste plus qu’à coudre sur l’envers (le pouce en premier puis le côté de la mitaine)

Et voilààààà.

Mitaines dentelles en cours de construction

Je vous laisse admirer ces magnifiques mitaines coloris fleur de cerisier qui seront parfaites pour affronter la fraicheur du printemps.

Mitaines dentelles, élégantes et chaudes

Mitaines dentelle non portées

Mitaines Ogive pour le printemps

Mitaines dentelle point ogive portées

Mitaines dentelle et tasse de thé : le combo parfait

Je crois que Mulan aimerait avoir les mêmes 🙂

Mitaines point Ogive coloris fleurs de cerisier

Avec ces mitaines, je participe au défi de la charmante blogueuse  béabidouilles.

Plus d’infos en cliquant sur l’image

2) Les Mitaines Veyla

J’ai offerte ces mitaines à mon amie pour noël (La même qui a reçu la première version des mitaines point ogive. Que voulez vous, il faut toujours avoir une paire de rechange quand l’autre est au lavage, non?)

Ces mitaines ont (comme toujours) d’abord été un coup de foudre. Dès que je les ai vu, peu de temps après avoir découvert le tricot, je me suis mise l’idée de côté. Mais il fallait d’abord que j’acquière un peu d’expérience.

J’ai donc acheté le patron cet été ( Il n’est disponible qu’en anglais) et je me suis lancée à corps perdu dans l’aventure.

Je parle d’aventure sans exagérer car dans un premier temps il fallait  traduire et dans une seconde mesure il fallait comprendre.

Car oui le tricot c’est technique et il ne s’agit donc pas d’anglais « classique ».

J’ai trouvé une astuce formidable : je tape en anglais la technique qui m’intéresse sur you tube pour en comprendre le mouvement. Voir les différentes étapes m’a permis de les appliquer à mon rythme.

Mitaines Veyla en cours de construction

 

Et voilà le résultat après deux bon mois à travailler dessus.

Mitaines veyla et une rose

Mitaines Veyla non portées

Bon elles sont un peu grandes pour moi donc je suis doublement ravie de les avoir offertes à mon amie qui a eu la gentillesse de faire quelques photos pour moi.

Mitaines Veyla en action

Regardez moi ces adorables petits boutons jaunes … 🙂

Mitaines Veyla

Bon tricot et à bientôt

 

Gahonali

4 réponses à « Les mitaines de printemps »

  1. J’adore les mitaines qui laisse les doigts libres tout en réchauffant les mains. J’en ai tricoté quelques paires que j’ai offertes… Les tricoteuses sont les plus mal chauffées ! 😉 Heureusement pour moi, une amie m’en a offert une paire. Ces deux paires que tu as faites sont très jolies. Très différentes mais tout aussi belles, d’ailleurs je serais bien en peine de choisir l’une ou l’autre.

    1. Merci beaucoup pour cet avis. Je suis bien d’accord, les mitaines permettent une certaine liberté tout en réchauffant juste ce qu’il faut les mains.
      C’est pour cette raisons que je les préfère aux gants. 🙂
      C’est vrai aussi que les tricoteuses sont les plus mal chauffées ahah !
      A bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *