Augmentation mammaire mon expérience : Les rendez vous#2


Beauté / mardi, janvier 22nd, 2019

J-6.  Le grand jour approche. Je suis dans la dernière ligne droite. Ces derniers temps je me suis réveillée à plusieurs reprises en pleine nuit en nage. J’ai imaginé tous les scénarios possibles.
Je ne vais pas mentir. J’ai la trouille.

Mardi prochain à cette heure ci, ce sera fait. Je serais même de retour chez moi.

Aujourd’hui nous sommes le 22 janvier.  j’ai eu mon rendez vous pré anesthésique.

J’ai finalement pris ma journée car certes le rendez vous était le matin mais avec le train.. je n’étais pas sure d’être rentrée pour 13h30. Et pour une fois, je n’avais pas envie de courir. J’ai bien fait car  je suis arrivée chez moi pour 14h.

J’ai donc pris le train à 8h30 ce matin. Direction Amiens. Nous sommes arrivés sur le coup de 9h20. (Je dis nous car mon mari m’a accompagné)

Je ne m’attendais pas à ce que la clinique soit si loin. Il faut dire aussi que la neige nous ralentissait. Mais c’est bon pour la forme. Nous avons bien gambadé.

Rendez vous avec Embellie

Nous sommes arrivés pour 10h02. Je me renseigne auprès du secrétariat central et on m’indique que l’entreprise se trouve au troisième étage.

J’ai eu un peu de mal à la trouver . En fait, il s’agissait d’une toute petite salle. Il y avait des perruques, des vêtements, des sous vêtements…  S’il n’y avait pas eu l’affiche sur la  porte,  je ne me serais pas cru au bon endroit.

Je suis accueillie par une charmante femme blonde , un peu style hippie. Quand je dis Hippie , je ne parle pas de sa façon de se vêtir car elle avait une blouse blanche mais plutôt dans la personnalité. Très calme et du genre à être dans sa bulle.

Je l’ai trouvé très gentille. Elle m’a donné mon soutien gorge de contention. Elle s’est référée aux éléments que je lui avais communiqué par téléphone. (Ils se trouvaient dans le gros dossier que j’ai  reçu il y a de cela quelques mois).

Elle m’explique rapidement qu’il est réglable et que l’espèce de lanière à velcro qui se trouve sur le devant du soutien gorge sert à maintenir les implants dans leur loge. En gros ça les maintient bien en place le temps de la cicatrisation. Mais elle m’a dit que ma chirurgienne m’expliquerait comment le placer le moment venu.

Voyez un peu la bête.

Bonne nouvelle, Elle a également précisé que je pourrais par la suite m’en servir pour faire du sport.
Le cout de ce soutien gorge médical est de 87€. Vous comprendrez donc ma joie d’apprendre qu’il sera encore plus utile que prévu.

Rendez vous avec l’anesthésiste

Secrétariat

Je retourne donc au secrétariat central et demande le chemin pour mon second rendez vous. Je me rend comme expliqué au bout d’un couloir qui me semble interminable. Au bout de 5/8 minutes , je suis reçue par une secrétaire  qui me demande de lui  fournir :

– ma carte vitale
– mon passeport d’hospitalisation
– mon devis

Elle me demande également des informations tels que :mon poids et ma taille et si je prenais des médicaments particuliers, mon adresse postale, mon adresse mail.
Cette dame m’a confié un consentement éclairé à signer et à lui remettre le jour de l’intervention.
Je lui ai fourni deux chèques, l’un pour les honoraires et l’autre pour la consultation comme prévu.

Puis je suis retournée dans la salle d’attente pour être reçu par le docteur.
Une fois encore, l’attente ne fut pas particulièrement longue.

L’Anesthésiste

J’ai été reçu par un homme. Il a pris mon dossier et a tenu à récapituler rapidement et oralement les informations dont il disposait. Il a donc énoncé qu’il s’agissait d’une demande de pose d’implants mammaires et par conséquent de chirurgie esthétique.

Je n’ai pas bien compris où il voulait en venir donc je n’ai pas relevé.

Le docteur m’a ensuite posé toute une série de question, notamment si j’avais des soucis cardiaques, si j’étais diabétique, si j’avais des allergies, si j’avais déjà été opéré, si j’avais déjà été anesthésié… Mais également combien de dents de sagesses on m’avait retiré et comment j’avais réagis à l’anesthésie.

Il m’a demandé quelle était ma date d’entrée . J’ai donc annoncé ce dimanche.

Un peu surpris, il en a déduit que c’était parce que j’étais prise en charge par la sécurité sociale. (Selon ses dires,  il s’agirait d’un cas par an). Une fois encore, je n’ai pas compris où il voulait en venir.
Il a également pris ma tension et inspecté mes dents. Il a déclaré de suite que je n’étais pas une fumeuse. Et c’est le cas. Je tiens beaucoup à mes dents.
En effet, l’un des plus fréquent effet secondaire de l’anesthésie serait des « traumatismes dentaires ».
Le docteur m’a également demandé si les implants allait être posé devant ou derrière le muscle. J’ai précisé qu’ils seraient derrière le muscle.
Il m’a informé que j’aurais à ma disposition une « pompe à morphine ». Et que je serai en mesure de m’en servir si j’en ressentais le besoin.
Dernier point, on m’a demandé si j’étais malade dans les transports.

L’entrevue a été rapide car je suis en bonne santé et que je n’ai rien d’extraordinaire à déclarer.

La dernière chose qui me restait à faire était la réservation de ma chambre.

C’est chose faite. J’entre donc dimanche à 16h .

 

Il ne me reste plus qu’à remplir un papier et à le mettre dans ma pochette des documents à ramener (scanner, consentement, carte de groupe sanguin, passeport d’hospitalisation..), préparer mon sac avec des vêtements de rechange et mon nécessaire de toilette.

Je suis fin prête.

 

Prenez soin de vous.

AG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *