Bonnet Harry Potter – Celui qui parlait aux serpents


Tricot / dimanche, novembre 10th, 2019

Oui je sais encore un bonnet. Mais je trouve que l’on en a jamais assez. Et puis celui ci n’est pas pour moi.

Il s’agit de ma participation au swap de Béabidouilles sur le thème Harry Potter Halloween.

Je cherchais une idée originale  sur ce thème et suis tombée un peu par hasard au cours de mes recherches sur un kal Harry appelé KAL expecto tricotum datant de 2016. (Si cela vous intéresse, Vous trouverez ici le lien des billets rendus par les participantes Kal Expecto tricotum).
Et parmi les différents projets proposés, il y a en un qui m’a particulièrement intrigué.
Il s’agissait d’un bonnet à torsades.

Pour une fois, ce n’était pas l’incontournable bonnet d’Hermione qui était proposé mais bien une nouveauté. Ce bonnet s’intitule le parseltongue hat. Le bonnet fourchelangue…

Le Matériel utilisé

1 Paire d’aiguilles circulaire taille 5
Un peu moins d’une Pelote de la marque Katia gamme Merino Aran coloris 3
Des marqueurs
1 aiguille à torsades

Le Patron

Le patron a été crée par la designer « Tiny owl knits » qui a la particularité de proposer des patrons tous plus enchanteurs les uns que les autres. Cette femme s’est créée son propre univers et on ne peut que se laisser émerveiller par ses créations.

Le patron de ce bonnet est en vente sur Ravelry (coût 6.21€).

Réalisation

J’ai rencontré quelques difficultés au démarrage en ce qui concerne la matière première. J’avais spécialement acheté pour ce projet deux pelotes en Angleterre dans une sorte de coloris mi prune mi marron de la marque Pudding by Mrs Moon.

Mais cette laine se tricotait en 3.25 maximum et même si je sais qu’on peut parfois utiliser des aiguilles un peu plus grandes, le rendu en taille 4 comme préconisé dans le patron n’allait pas du tout.
Je m’en suis aperçue assez rapidement et j’ai décidé de tout détricoter et de repartir à la recherche de la laine idéale.

J’ai passé un temps fou à chercher LA laine. Et puis, un peu désespérée de ne rien trouver en magasin,j’ai fouillé à tout hasard dans mon stock de laine, en ayant en tête les couleurs préférées de Béabidouille. J’ai finalement trouvé cette grosse pelote de douceur grisée de la marque Katia en taille 4.5 à 5.
Bingo!

La déception de la couleur un peu passe partout à vite été remplacée par l’excitation de pouvoir enfin commencer le projet et par le plaisir de tricoter cette laine.

Je ne connais que très peu la marque Katia. D’ailleurs, il me semble que c’est la première fois que j’utilise une de leur laine… J’ai été conquise par la robustesse, la douceur et la netteté de ce fil.
Quant au patron, ce fut également un plaisir tant il est bien expliqué. J’ai beaucoup aimé cette multitude de torsades et voir les serpents prendre forme petit à petit. Je ne me suis pas ennuyée.

J’ai apporté un petit changement. Contrairement à ce qui était proposé dans le patron , j’ai préféré tricoter ce bonnet en taille 5.

Et j’ai bien fait !!!

Le patron est en anglais mais se comprend sans difficulté. La surprise c’est que ce bonnet se tricote de haut en bas. Une première pour moi.
Le seul petit hic, je dirais que ça a été de créer la langue du serpent car je ne comprenais pas bien la manipulation à effectuer. Mais comme toujours, tout est bien qui fini bien.

J’ai rabattu les cotés avec la méthode EZ dont je vous parlais pour mes mitaines…

Bilan

J’ai, bien sur, enfilé ce petit bonnet afin de vérifier si la taille irait même si je sais que Béabidouilles à une circonférence de tête supérieure de quelques petits centimètres par rapport à la mienne.

Munie de ce bonnet, j’ai ssssecrètement espéré rencontrer un serpent afin de pouvoir lui parler en fourchelangue… mais dans ce joli parc que je traverse tous les jours, je ne peux y croiser, qu’à de rares moments, quelques tortues…

….. ou bien, un peu moins rarement de nombreux canards…

Une fois le test effectué, j’ai lavé et bloqué ce bonnet, en étirant très légèrement les bords lors du séchage afin d’éviter qu’il soit un peu trop serré pour Béa…

Comble du ravissement, il semblerait que ce bonnet ait bien plu à sa propriétaire… Que demander de plus?

Bon Tricot et à Bientot

Aurélie

4 réponses à « Bonnet Harry Potter – Celui qui parlait aux serpents »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *