Chaussons et Bonnet Mishka pour Bébé


Tricot / lundi, décembre 17th, 2018

Lorsque ma cousine par alliance m’a annoncé qu’elle attendait un bébé, je me suis dis que c’était l’occasion ou jamais de faire de la layette. L’idée m’intéressait depuis un moment mais je n’avais pas encore eu l’occasion de m’y mettre.
Je me suis donc empressée de lui proposer mes services et pour mon plus grand plaisir elle a accepté.
Le bébé doit arriver pour janvier. Et comme je devais terminer quelques projets en septembre/octobre, c’est là qu’à commencé pour moi le marathon … (Car oui on va pas se mentir, j’ai tendance à tout faire à la dernière minute ! ce défaut est vraiment pénible, je vous assure). GO, GO, GO.

Étape 1 : Les chaussons

Pour commencer en douceur, j’ai décidé de  faire quelques chaussons. Comme ce sera un bébé d’hiver, il s’agit d’un must have dans un kit pour bébé à naitre. Et puis qui y’a t-il de plus adorable que des petits petons lovés dans de tout aussi petits chaussons tricotés avec amour ?

Au départ,  j’étais parti sur des chaussons kimono mais ma cousine m’a demandé d’opter pour quelque chose qui tenait d’avantage au pied. (et oui, prévoyante la future maman !!)

Je suis donc partie à la recherche d’une paire de chausson qui correspondrait à ce critère. J’ai trouvé pas mal de tuto mais j’avais une idée précise en tête. Je voulais un modèle  simple à faire, rapide à réaliser et joli visuellement.

Finalement j’ai trouvé mon bonheur… le voici : Tuto Chaussons bébé (clic clac)

Il rempli vraiment tous mes critères.

Simple: Au niveau du point on ne peut pas faire plus facile car, il s’agit de l’incontournable point mousse. Ce qui en fait un atout pour le critère n° 2.
Pour la partie qui maintient la cheville, on peut être un peu plus créatif. Pour les chaussons verts j’ai opté (par accident) pour du point de riz et pour les deux autres il s’agit d’un point envers classique.

Rapide: Je ne tricote que très peu le soir (à peine deux heures) et pourtant le rythme est de : un chausson en 1 soirée et demie . Autant vous dire que ça se tricote tout seul.

Petit + : Il y a trois tailles : naissance (les roses) , 1 mois (les verts) et 3 mois (les gris). Autant vous dire que vous allez le connaitre sur le bout des doigts ce patron…

Joli visuellement:  Je vous laisse admirer…

Laine utilisée:

J’ai utilisé de la laine Bergère de France coloris dragée pour les roses, une laine  coloris canard Katia Basic merino que j’avais acheté dans une mercerie à saint malo pour les bleus verts et de la laine phildard pour les chaussons gris

 

 

Etape 2 : le Bonnet

Le point de mousse c’est bien mais … moins j’en fais mieux je me porte.  Je n’ai rien contre ce point, mais je m’en lasse vite. Je ne tricote que rarement au point mousse. Bref , Il me fallait autre chose à me mettre sous la dent. Je voulais du texturisé, du plus compliqué.

C’est dans cette optique que je suis partie à la recherche d’un modèle de bonnet. J’avais dans l’idée cette fois ci quelque chose de plus foufou. J’ai pas mal fouillé, sur Pinterest, sur Ralvery, jusqu’à ce que je trouve LE modèle. . Mais  avant de commencer quoi que ce soit j’ai soumis mes idées à la future maman.

Par chance, Nous étions sur la même longueur d’ondes et elle a aussi craqué sur le modèle.

 

Point texturisé + torsades + aiguilles circulaires = Tiercé gagnant !!

Ce bonnet est disponible en plusieurs tailles: naissance, 3 mois, 9 mois et 18 mois. Il est également disponible  en deux versions. Une simple avec un point texturisé et une plus travaillé avec un point texturisé + deux types de torsades.

Le petit bonus c’est les pompons sur les cotés qui font un peu penser à des oreilles d’ours. So cute !!

Laine utilisée:

Plassard bien être coloris gris
Katia Basic merino coloris bleu -vert (un véritable régal à tricoter)

Au départ je voulais faire des côtes du même rose que les chaussons puis continuer en gris. Mais la laine dont je disposais ne s’y prêtait pas du tout. J’ai donc recommencé à zéro et c’est ce qui m’a fait perdre deux bonnes semaines..
J’ai finalement repris un fil gris qui m’avait servi dans le passé pour faire des guêtres et repris la laine utilisée pour les petits chaussons.
Cette fois ci, tout s’est très bien déroulé. J’ai mis un petit mois à tricoter ce bonnet.

Je l’ai trouvé très agréable à réaliser. Je ne connaissais pas le type de torsade qui encadre la grosse torsade. Elles se montent sur trois mailles . Elles sont vraiment originales. On dirait des bébés torsades. Idéal pour l’occasion…
Pour moi la seule petite difficulté a été le rabattage à 3 aiguilles que je n’avais encore jamais testé. Disons qu’il faut être très concentrée dans ces moments là pour ne pas perdre de mailles mais tout est bien qui fini bien. C’est une franche victoire.

Petit + : La laine est très douce et je le pense convient parfaitement à la peau de bébé

 

Voici le tuto du petit bonnet si vous êtes intéressés : Bonnet Mishka

Mon petit panda a l’air heureux de le porter… Je dois dire que je le comprends 🙂

Étape 3 : Le gilet Kimono

Pour que le kit layette soit complet, je ne pouvais pas passer à côté d’un gilet bien chaud. Ce serait un peu comme un repas sans dessert… Impensable.

J’ai trouvé un modèle qui revenait souvent. Il me plaisait bien mais je ne trouvais pas les explications très claires. J’ai donc décidé de faire un second article la dessus pour les personnes qui se seraient trouvées dans ma situation. Voici un petit aperçu…

 

Encore du point mousse me direz vous. Et oui, pour des raisons de manque de temps, j’ai dû faire cette concession si je voulais que la petite choupinette ait un gilet bien moelleux et bien chaud à son arrivée. Heureusement pour moi, elle a l’air de se plaire dans le ventre de maman et n’a pas fait d’arrivée surprise (pour le moment).

Il est au séchage actuellement mais promis je vous en parle prochainement.

A bientôt

 

Portez vous bien

AG

2 réponses à « Chaussons et Bonnet Mishka pour Bébé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *